LES TURBULENTES AVENTURES DE LEWIS – CHAPITRE 1

Salut les copains,

Il y a quelques mois, je vous ai fait rire et trembler avec ma saga de l’été….Je vous propose en exclusivité mondiale, le premier chapitre d’une histoire folle que papa a bientôt terminé d’écrire… qu’en pensez vous les amis?

 

CHAPITRE 1

UNE IDEE DE GENIE

 

 

« Allez papa souffle !!! Souffle plus fort je te dis !!! Je sens que ça bouge…Allez souffle encore plus fort, les ballons volent mais je n’ai pas encore décollé !!! »

 

Voilà comment tout a commencé…. Parce qu’un matin, mon caractère intrépide me donne l’idée et l’envie de partir à la rencontre de mes fans, papa décide de nous fabriquer une montgolfière de fortune…Je lui dis pourtant que la voiture serait bien plus pratique mais non, monsieur est têtu et il pense qu’un voyage en ballon sera beaucoup plus amusant !!!

 

Alors que papa souffle de toutes ses forces pour faire bouger la nacelle, le vent se lève subitement et je commence à quitter le sol…Wouaw, quelle sensation extraordinaire !!! « Vite papa, grimpe !!! Nous nous envolons » …Le vent se fait de plus en fort aidant ainsi notre montgolfière à s’élever dans les airs…Le jardin, la piscine, les arbres deviennent de plus en plus petits au fil des secondes pour finalement nous apparaître comme un minuscule point dans l’horizon qui disparaît au bout de quelques minutes… Les bourrasques de vent font virevolter les ballons orange et blanc au-dessus de nos têtes et je vois le ciel bleu azur se rapprocher de ma truffe… Je peux presque le toucher…

 

« Papa, c’est formidable !!! Regarde, nous volons…Tu vois comme les maisons et les arbres sont devenus tous petits maintenant »

« Lewis s’il te plait !!! Peux-tu arrêter de sauter dans la nacelle, tu vas nous faire tomber !!! »

« Mais regarde papa, la vue est magnifique !!! »

« Oui Lewis, je vois…Enfin j’imagine car il faut que je t’avoue quelque chose qu’il serait bon que tu saches, mon lapin… »

« Je t’écoute papa, dis-moi tout. Personne ne peut nous entendre tu sais !!! »

« Lewis, tu promets de ne pas te moquer !!! »

« Mais non papa voyons tu me connais…Alors quel est ce secret que tu me caches ? »

« Mouaih…Bon Lewis, il faut que je te dise que… »

« Que ???? »

« Que… »

« Allez papa, parle !!! »

« J’ai le vertige »

« Haha !!! Quoi tu as le vertige !!! Hey tout en bas, vous savez quoi ? papa a le vertige… »

« Lewis !!! Tu m’avais promis que tu ne te moquerais pas… »

« Oups, désolé papa mais j’ai menti !!! Haha, avoue que c’est drôle quand même. Tu attends que nous sommes à des kilomètres du sol, pour m’annoncer que tu as le vertige !!! Oh, mais j’y pense, il faut un pilote pour diriger notre appareil !!! Comment va-t-on faire maintenant si tu as le mal de l’air !!! »

« Et bien Lewis, je crois que je vais devoir te nommer Capitaine !!! C’est toi qui va diriger notre ballon… »

« Oh oui papa tu as raison, excellente idée ça !!! Youhou !!! Moussaillons, à tribabord toute !!! Larguez les amarres !!! »

« Lewis, pilote prudemment quand même s’il te plait !!! »

 

Pendant que le vent continue de nous pousser vers une destination inconnue, nous croisons des oiseaux. Certains paraissent intrigués de nous voir voler à leur côté et tentent de crever les ballons avec leurs becs mais en bon capitaine, je parviens à les faire fuir en aboyant de toutes mes forces !!! D’autres, plus gentils comme la belle Mirabelle l’hirondelle font même un bout de chemin avec nous…Elle s’approche, tout d’abord timidement de notre embarcation insolite, hésitante et méfiante de nous trouver sur son chemin, puis décide de se poser pour se reposer un peu. Comme je ne suis pas timide, je l’aborde tout de suite !!!

 

« Salut, je m’appelle Lewis et toi ? »

« Salut Lewis, moi c’est Mirabelle…Dis-moi, tu es un drôle d’oiseau, je n’ai même jamais rencontré une espèce comme la tienne !!! Mais tu n’as pas d’ailes Lewis »

« Héhé Mirabelle, tu es une maligne !!! c’est normal je suis un chien »

« Mais que fais-tu dans les airs ? ça ne vole pas les chiens »

« Avec mon papa, nous avons décidé de partir à la recherche de mes fans »

« Avec ton papa ? mais où est-il ton papa ? je ne le vois pas »

« Si regarde il est là !!! Papa, peux-tu dire bonjour à notre nouvelle amie, s’il te plait ?  Ne fais pas attention Mirabelle, il a le vertige !!! »

« Oh, c’est plutôt embêtant, surtout pour voyager dans les airs !!! Donc tu pars à la recherche de tes fans, et tu vas dans quelle direction pour les retrouver ? »

« Euh, c’est une bonne question Mirabelle. En fait pour le moment, je laisse le vent diriger notre ballon parce que je n’ai pas encore vu de panneaux de signalisation et nous sommes partis tellement vite que nous n’avons pas pris nos cartes routières ou devrais-je plutôt dire nos cartes aériennes !!! »

« Haha, des panneaux de signalisation ? des cartes aériennes ? Tu es trop drôle Lewis. Voyons, cela n’existe pas dans le ciel !!! En fonction de l’endroit où tu veux aller, tu dois te diriger par rapport à la position du soleil comme nous, nous le faisons lorsque nous migrons vers les pays chauds !!! »

« Ah bon ? je dois suivre la position du soleil pour me diriger ? Mais la nuit, il n’y a pas de soleil ?»

« Oui Lewis, tu n’as pas d’autres solutions !!! Le Soleil disparait la nuit, c’est pour cela que nous ne voyageons que la journée !!! Tu sais au moins où tu vas exactement…Je peux peut-être t’aider. »

« Et bien…à vrai dire Mirabelle, je n’y ai pas réfléchi !!! Mais dis-moi, où allez-vous tes amis et toi ? »

« Nous migrons vers les pays du Sud, vers les pays chauds comme l’Afrique. C’est toujours notre habitude à la fin de l’été car nous n’aimons pas l’hiver et le froid !!! »

« Oh tu as bien raison Mirabelle, moi non plus je n’aime pas l’hiver, il fait trop froid !!! Par contre j’aime bien la neige pour me rouler dedans, c’est trop amusant !!! »

« Haha Lewis, tu me parais être un sacré coquin !!! »

 

Avec Mirabelle, nous continuons de discuter et de rire pendant un long moment.  Je lui parle de ma vie de chien intrépide et elle me raconte ses fabuleux voyages. Nous croisons aussi la route d’Edouard, un canard frileux qui a toujours la goutte au nez, ou encore Cartouche le gobe-mouche nain un peu grassouillet qui ne cesse de nous répéter qu’il n’aime pas le sport !!! Lorsque nos chemins se séparent, nous nous promettons de nous revoir au retour de la belle saison !!!

 

Nos nouveaux amis partis, nous poursuivons notre voyage au-dessus d’un océan immense, la nuit pointe le bout de son nez. Après avoir admirer le magnifique couché de soleil, papa et moi dévorons les poissons que nous ont gentiment apporté Mirabelle et Edouard puis nous nous endormons paisiblement, des rêves plein le museau : moi heureux de mes belles rencontres de la journée et papa toujours blottit dans un coin en évitant soigneusement de regarder par-dessus bord !!!  Au-dessus de nos têtes, le blanc et l’oranger de nos ballons étincellent parmi les étoiles….

 

Dans la fraicheur du petit matin, alors que je commence à peine à ouvrir les yeux, Un grondement sourd me fait sauter sur mes pattes. Je vois les ballons tourbillonner violemment au-dessus de ma tête. Il y en a même un qui se détache et j’ai à peine le temps de le rattraper que je sens notre embarcation prendre de la vitesse et se rapprocher comme un aimant en direction de ce grondement sourd que je devine de plus en plus fort….

 

« Papa !!! Papa !!! Réveille-toi !!! Vite, il se passe quelque chose d’anormal…Tu entends ce grondement »

 

J’ai à peine le temps de terminer ma phrase que papa se redresse d’un bond et vacille. La nacelle perd son équilibre et se penche d’un coup. Papa a juste le temps de s’accrocher à une corde avant de disparaitre dans les airs…

 

« Papa !!! Papa !!! Ou es-tu ?  Papa répond !!! »

 

Le vent est tellement fort et tellement puissant que je distingue à peine une voix qui me réponds…

 

« Lewis, je suis là, en dessous de toi !!! Surtout ne bouge pas et accroche toi car nous volons droit en direction d’une tornade !!! »

« Mais papa, je ne te vois plus, reviens à bord s’il te plait !!! »

 

Je prends alors mon courage à deux pattes et avec mes crocs, j’attrape la corde sur laquelle papa est accroché !!! Je tire de toutes mes forces. Papa tournoie dans les airs sous la nacelle. Je l’entends crier « Oh ça tourne, ça tourne » …Il est lui aussi attiré par la tornade !!! Non sans difficultés, je parviens à le remonter doucement. J’aperçois d’abord un pied, puis une jambe et enfin une main qui parvient à attraper le bord de notre embarcation mais le vent souffle tellement fort qu’il n’arrive pas à grimper et son poids fait pencher encore davantage la nacelle qui commence à se retourner !!! Je sens que je glisse à mon tour. Je lutte, je tente de m’accrocher à ce que je trouve devant moi mais je me rapproche inévitablement du bord…

 

« Lewis je suis trop lourd, je vais lâcher la nacelle sinon nous allons tomber tous les deux … »

« Non papa accroche toi, s’il te plait, ne lâche surtout pas la nacelle »

« C’est la seule solution Lewis, si je lâche, la nacelle va se redresser et tu ne tomberas pas. »

« Non papa je refuse, comme tu me dis toujours, nous sommes inséparables, si tu tombes, je tombe aussi !!! Oh regarde, la tornade change de direction, elle s’éloigne…Vite grimpe !!! »

 

Papa a juste le temps de monter que la tornade change à nouveau de cap et se dirige droit sur nous !!! Notre montgolfière accélère son allure, nous allons bientôt entre en collision avec elle, les ballons s’emmêlent les uns aux autres, notre nacelle commence à tourbillonner, le bruit est de plus en plus sourd, les éclairs passent à quelques centimètres de notre embarcation, la pluie est de plus en plus forte. En relevant la tête, j’aperçois des arbres tournoyer autour de nous. Je m’accroche à papa, je ne sais pas ce que nous allons devenir mais je repense à tous les bons moments que nous avons passés ensemble…A ces moments de ma courte vie qui ont fait que lui et moi sommes unis comme les coussinets de la patte…Il fait presque noir maintenant, je sens mes poils voler, ils me recouvrent les yeux, je ne vois plus rien désormais mais je sens toujours ce tournis indescriptible dans ma tête !!! la montgolfière se balance dans tous les sens. Qu’allons-nous devenir…

 

Le ciel est redevenu bleu autour de nous, le silence règne de nouveau, les ballons blanc et orange ne font plus aucun bruit…Où sont-ils d’ailleurs, je ne les vois plus !!! Notre nacelle continue de filer à vive allure vers je ne sais quelle destination. Je n’ose toujours pas bouger. A côté de moi, papa semble inquiet mais ne dit rien. Il lève la tête et à son tour s’aperçoit que les ballons ont disparus…

 

« Papa, que s’est-il passé ?  Où sont passés les ballons ? Pourquoi continuons-nous à voler à toute allure ? »

« Je ne sais pas Lewis, je crois que la tornade nous a rejeté de son cœur…Mais je crois aussi qu’elle a conservé avec elle, le reste de notre montgolfière »

« Oh papa, qu’allons-nous devenir sans les ballons et regarde, la nacelle est trouée de partout !!!»

« Lewis, je crois que tu devrais t’accrocher solidement car l’atterrissage risque d’être mouvementé… »

« Oh regarde papa, il y a un arbre juste devant nous, nous allons droit dessus »

« Accroche toi lewis … »

 

A SUIVRE…..

Un partage de cet article wouafement bien?

8 commentaires sur “LES TURBULENTES AVENTURES DE LEWIS – CHAPITRE 1

  1. Moi j’adore j’y ajouterai quelques photos en tous cas j’achète tu sais comme j’aime toutes tes aventures mon Lewis bravo à ton papa pour cette idée merveilleuse je vous embrasse

    1. Coucou franca oh merci c’est crocro gentil !!! Oh oui dans sa version finale les photos sont prévus pour illustrer chaque chapitre!!! Vos encouragements nous touchent énormément pleins de bizoullous

  2. Que dire ???? Je suis fan depuis le début et je resterais fan et je t’encourage à poursuivre cette aventure et à continuer de coucher les mots sur du papier.
    Te lire est un vrai bonheur. Lewis est un rayon de soleil pour tous et toi Hervé tu as cette faculté de retranscrire la pensée de mon petit cœur d’amour. Nul doute qu’en librairie vous aurez autant de succès que sur les réseaux sociaux.
    J’espere sincèrement vous rencontrez un jour sur Bordeaux 👍😉😘🐶🐾❤️

    1. Bonjour Valérie,

      Merci c’est super gentil et super encourageant pour papa et moi ce que tu écrits. Nous aussi, nous espérons venir un jour sur Bordeaux car d’après ce que j’ai pu en voir, cela m’a l’air d’être une ville vivante et attractive…Ce sera un plaisir de passer un moment avec toi pleins de bizoullous

  3. Ah génial ! j’ai adoré lire ton histoire ! C’est très bien écrit et il faut avoir de l’imagination ; ) Bravo en tout cas et hâte de savoir la suite ! Gros bisous mon p’tit Lewis, à toi et à ton humain ; )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *